. 2012 Morges | Judo Club Hauterive Neuchatel
Tournoi de Morges -- 16 janvier 2012
L’album photo>
A peine les fêtes passées que nous nous retrouvions pour un week-end de Judo, en l’occurrence dans la salle Beausobre à Morges. Désireux, chaque année de progresser et de se moderniser, le club local avait préparé tout un système informatique de chronométrage et de suivi des catégories. Hélas le système avait, semble-t-il, quelques problèmes puisqu’il a fallu attendre une bonne heure entre la fin de la pesée et le début des combats. Dans ce nouveau système, les combattants devant se préparer pour les combats, auraient dû être informés par des écrans ; hélas, ceux-ci n’étaient pas mis à jour correctement, et ce fut un peu la gabegie. Cerise sur le gâteau, si une erreur était faite, lors de l’enregistrement du nom du vainqueur, la possibilité d’annuler cette erreur n’existait pas sur le système. L’erreur étant humaine, ce cas de figure s’est bien sûr présenté, créant des arrêts de compétition pouvant durer jusqu'à un quart d’heure, le temps pour les informaticiens de remettre à jour le plan des combats. Bref il y avait à redire quant à l’organisation, mais gageons que ce sont là des erreurs de jeunesse pour ce système, et qu’ils seront corrigés pour une prochaine édition. Nous n’avions que trois combattants qui ont eu des destins assez similaire, jugez en plutôt.

Gigon Max Espoirs garçon –55 kg 7ème

Max a manifestement progressé physiquement. Assez pour se hisser parmi les meilleurs ? C’est ce que nous espérions découvrir en ce début 2012. Versé directement au deuxième tour, il ne fut pas très à l’aise techniquement lors du premier combat, contre un adversaire tablant sur le contre. Il dut batailler ferme pour s’imposer, ce qu’il fit toutefois, en fin de rencontre, en plaçant enfin son Uchi mata. Il affronta ensuite un combattant issu d’un club roumain présent au tournoi. Max, pas très à son affaire se laissa surprendre sur la première attaque en Seoi nage, Ippon. En repêchages, notre représentant commença fort bien puisqu’il gagna sa première confrontation en direction de la médaille de bronze. C’est contre un Chaux-de-fonniers qu’il connaît bien, qu’il dut faire sa deuxième rencontre de repêchage. Max domina la confrontation debout, mais était toujours en danger lors des passages au sol. Pas assez à l’aise en Ne-waza, Max se fit prendre en immobilisation, réussit à en sortir, pour finalement se faire reprendre, définitivement. Au vu de ses adversaires, Max pouvait au moins être cinquième, mais il lui faut être plus régulier dans ses prestations et progresser au sol.


Noah Schmoil Ecoliers B –26 kg 7ème

Encore Ecoliers C, Noah, très bon aux entraînements et souffrant du manque de partenaire du même poids que lui, est venu défier les meilleurs Ecoliers B de Suisse. Habitué à faire des combats assez court, Noah fut un peu surpris de la résistance de son premier opposant. Malgré une certaine domination il ne parvint pas à marquer Ippon tout de suite et laissa même remonter un peu son adversaire au score. Il conclut néanmoins sur la fin du combat par Ippon.
A l’instar de Max, c’est contre un roumain futur vainqueur de la catégorie qu’il fit son deuxième combat, menant le combat par Yuko, il dut s’incliner, après s’être hélas blessé à l’épaule. Un passage chez les samaritains, qui ne détectèrent rien de particulier et Noah reparti courageusement au combat. Il était manifeste que son épaule lui faisait mal, mais il trouva cependant les ressources pour gagner son premier combat de repêchage. Lors du deuxième, il marqua tout de suite Yuko ; tentant d’enchaîner au sol très rapidement comme à son habitude il se retrouva entraîné par son élan et son adversaire en profita pour rouler dessus… et finalement l’immobiliser. Ayant très mal à l’épaule Noah ne put ressortir. On mesura le courage de Noah que le lendemain quand son médecin détecta une fracture de la clavicule qui le maintiendra hélas, six semaines, loin du dojo. Noah est encore très jeune, il a le temps pour progresser, et on ne doute pas que dans quelques temps il fera des ravages en tournoi.

Tyron Meier Ecoliers A -40 kg 5ème

Vainqueur de ce tournoi l’année passée, la barre était haute pour Tyron ce dimanche. Une mauvaise première expérience en moins de 40kg aux championnats romand en novembre l’a un peu refroidi et déstabilisé. Il commença tout de suite par un combat très difficile puisqu’il affronta d’entrée le combattant qui l’avait battu en finale du tournoi de Morat l’année dernière. Tyron domina, comme à Morat, la rencontre, mais cette fois-ci, il prit sa revanche en remportant la mise. Tyron sur sa lancée gagna les deux combats suivants pour se retrouver en demi-finale. C’était décidément écrit que nos trois combattants auraient un peu le même destin puisque c’est, lui aussi contre un roumain, qu’il s’inclina au golden score. En finale de repêchage, fatigué, il fit son plus mauvais combat depuis fort longtemps et dut encore une fois rendre les armes. Tyron a du mal à passer le cap du changement de poids, mais ses qualités de combattants restent entières et il ne faudra plus très longtemps avant qu’il ne remonte sur le podium.